La réforme de santé aux Etats-Unis

Publié le par Alixte

La réforme de l’assurance santé, une des mesures phares de la campagne présidentielle américaine, vient d’être adoptée.

Quelles avancées représente-t-elle pour les Américains ?

 

Barack Obama a promulgué fin mars 2010, au terme de quatorze mois de débats passionnés, une nouvelle législation concernant une réforme de l’assurance santé aux Etats-Unis, « Patients Protection and Affordable Care Act ». Ce succès politique du président est qualifié d’historique par la plupart des médias.

Cette réforme est une nécessité sanitaire et économique urgente. En effet, l’état de santé de la population se situe parmi les moins bons des pays industrialisés et révèle de grandes inégalités socio-économiques devenues inacceptables, tandis qu’avec 2 500 milliards de dollars de dépenses annuelles et près de 50 millions de personnes sans couverture santé, le système de santé américain constitue une menace pour l’équilibre des finances publiques, la compétitivité des entreprises et le budget des ménages.

 

Constat actuel : une couverture santé éclatée, lacunaire

 

Aux Etats-Unis, la couverture du risque maladie est dominée par le secteur privé, qui couvre 68 % de la population et ne repose pas sur le principe d’une mutualisation des risques. La population âgée de plus de 65 ans (14 %) et la classe la plus pauvre (15 %) bénéficient d’une couverture publique stable, complète et abordable (programmes Medicare et Medicaid).

Cependant, plus de 20 % des Américains âgés de 19 à 64 ans ne disposent d’aucune assurance santé. Le recours aux soins peut plonger un ménage dans de sérieuses difficultés financières. En effet, l’endettement pour raison médicale constitue la première cause de faillite personnelle aux Etats-Unis.

Les dépenses de santé y sont les plus élevées du monde. Elles atteignent 2 500 milliards de dollars en 2009 (près de 18 % du PIB, soit 8 000 dollars par habitant). Le secteur de la santé est très dynamique et innovant. Il représente près de 7 % du PIB et emploie 15 millions de personnes (2e gisement d’emplois du pays).

 

La réforme Obama : « Obamacare »

 

Malgré la réticence des conservateurs, la loi, adoptée au Congrès doit permettre à 32 millions d’Américains d’accéder à une couverture santé dans les dix prochaines années.

Chaque individu devra, à partir de 2014, souscrire une assurance santé et les employeurs (entreprises de plus de 50 salariés) devront contribuer à la couverture de leurs salariés.

Medicaid devient accessible à toute personne de moins de 65 ans dont les revenus sont inférieurs à 133 % du seuil fédéral de pauvreté.

Le coût de la réforme est estimé par le Congressional Budgget Office à 948 milliards de dollars sur dix ans. Ces coûts devraient être couverts par, d’une part, la mise en œuvre des mesures en faveur d’une meilleure efficience du programme Medicare et, d’autre part,  par des recettes fiscales nouvelles touchant les personnes aux revenus les plus élevés.

 

Avec cette loi sur la réforme de la santé aux Etats-Unis, Obama engage la nation américaine sur la voie d’une couverture universelle du risque maladie, promet aux plus démunis un système plus juste, où l’Etat intervient pour prévenir ou corriger les dérives du marché de la santé.

La santé ne doit pas être un privilège, mais un droit.

 

 

Alixte

 

 

Pour plus d'information

 

IGLEHART J.K., Historic Passage-Reform at last, New England Journal of Medicine, 2010.


National Center for Health Statistics

http://www.cdc.gov/nchs/hus.htm

 

Medicare

http://www.medicare.gov/Default.aspx?AspxAutoDetectCookieSupport=1

 

Medicaid

http://www.cms.gov/home/medicaid.asp

 

Patients Protection and Affordable Care Act

http://www.opencongress.org/bill/111-h3590/show

 

ObamaCare Watch

http://obamacarewatch.org/

 

 

 

 



 


 


 


Publié dans Actualité sociale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article